© 2023 by Kathy Schulders. Proudly created with Wix.com  

  • Grey Twitter Icon

Former au leadership

October 6, 2018

 

Un modèle simplifié de leadership  

 

Les managers de proximité doivent être des leaders. Cette exigence s'impose de plus en plus dans les entreprises. De très nombreux modèles du leadership existent (on peut en dénombrer environ une vingtaine). J'en propose un de plus qui se veut synthétique. Il composé de :

         - quatre qualités personnelles de base et de,

         - trois aptitudes de maîtrise de l'environnement.

 

A partir de ce modèle, il est facile pour chacun de dessiner son propre profil (ou d'évaluer celui de son manager). Cette évaluation se fait, par exemple, à partir d'une échelle en 5 points en prenant en compte chacune des dimensions du modèle.

 

                                               - 2              -1               0              +1               +2

   Qualité ou aptitude         I________I________I________I________I________I

  (degré de possession)

 

Les quatre qualités psychologiques de base du leader

 

1- L’ambition et la motivation, au service d'une vision :

        le leader sait où il veut aller, toutes ses actions ont du sens par rapport à

        cette vision ;

 

2- l’énergie, au service d'une grande capacité de travail :

      le leader est un actif permanent qui surmonte ses coups de fatigue et de

      lassitude ;

 

3- la résilience, c'est-à-dire la résistance au stress et aux émotions, au service du dépassement des coups du sort et des déceptions :

      le leader ne se laisse pas abattre par l'adversité, il trouve toujours des 

      raisons pour continuer son chemin, il croit en sa réussite finale. Il a

      fondamentalement confiance en ce qu'il fait ;

 

4- la séduction, c'est-à-dire le potentiel personnel d'attraction et l'admiration qu'il suscite chez ses collaborateurs, au service de la confiance de chaque personne de son équipe :

       le leader est admiré pour toutes ses qualités volontaristes personnelles,

       pour son empathie et ses coachings individuels. Il suscite naturellement le

       dévouement des membres de son équipe.

 

Les trois aptitudes et savoir-faire du leader

 

5- l'intelligence des situations, au service de la cohésion et des compétences de ses collaborateurs :

        le leader sait apprécier les situations, leurs difficultés et il sait trouver les

        ressources pour maîtriser et dépasser ces situations difficiles. Il sait aussi

        fêter les réussites ;

 

6- la maîtrise relationnelle (ou l'intelligence émotionnelle), au service du dévouement de ses collaborateurs à son égard et de sa capacité à leur faire donner le meilleur d'eux-mêmes :

         le leader fait preuve d'empathie et il sait se servir de ses liens de

         confiance pour booster ses collaborateurs ;

 

7- le savoir-faire dans l'animation et le coaching d'une équipe comme des individus la composant, ceci au service de la cohésion, de la motivation, du dynamisme et de la confiance dans la réussite collective des équipiers :

        le leader sait entraîner les hommes derrière lui.

 

La délicate formation au leadership

 

Notre analyse et notre modèle nous montre que la formation d'un leader passe par deux types distincts de formation :

 

- les quatre premières qualités psychologiques d'un leader : ambition, énergie, résilience et séduction, peuvent faire l'objet d'un renforcement lors de séances spécifiques dites de "développement personnel". Il est à noter que la plupart du temps ces qualités sont dites "innées". Cela veut dire que l'on pense qu'il y a des individus qui possèdent ou qui ne possèdent pas naturellement ces qualités. Une formation a très peu de chance de les faire apparaître à partir de rien.

 

- les trois aptitudes finales : l'intelligence des situations, la maîtrise relationnelle et le savoir-faire dans l'animation, peuvent faire l'objet de séances de formation plus classiques, à base d'études de cas, de groupes d'analyse en co-développement (pour l'intelligence des situations), de training-group et de jeux de rôles (pour la maîtrise relationnelle et la maîtrise de l'animation). Il est à noter que l'on pense traditionnellement que ces aptitudes peuvent être développées chez la plupart des individus qui ont une petite expérience relationnelle de management. Les séminaires classiques de formation au leadership se concentrent souvent sur ces aptitudes.

 

Chacune des qualités ou des aptitudes listées ci-dessus demande un apprentissage spécifique et long. C'est en offrant des combinaisons de ces diverses formations que les ressources humaines peuvent participer à la montée en compétence vers le leadership de leur encadrement. En conséquence, un séminaire de 2 jours pour être "formé au leadership", n'a que très peu de chance de donner des résultats probants.

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Recent Posts
Please reload