Ne manquez pas un article.
Souscrivez ici.

L'intervention systémique (5)


Analyse de l'intervention de type : "fais ce à quoi les autres ne s’attendent pas” : P. Watzlawick, Changements, Seuil, 1985, p. 154.


Les succès des interventions thérapeutiques faites par l'Ecole de Palo Alto en systémique des relations n'ont jamais reçu des explications poussées qui nous permettraient de comprendre les mécanismes psychologiques qu'elles mettent en œuvre. Il y a une volonté latente, notamment chez Watzlawick, de masquer ces mécanismes et de nous faire croire que la systémique a des résultats "magiques". Dans le cas que je rapporte ci-dessous, Watzlawick "explique" les effets de son intervention par la mise en œuvre de la recette : "fais ce à quoi les autres ne s’attendent pas”. Evidemment cette recette n'est pas une explication. Vous pouvez toujours essayer de l'appliquer abruptement, cela ne marchera pas. Prenons un cas rapporté par Watzlawick pour en décortiquer les mécanismes : le cas de l'assistante de direction.


Le cas de l'assistante de direction


“Une assistante de direction, intelligente et expérimentée, avait des ennuis avec l'un de ses supérieurs. On pouvait déduire de sa version des faits qu'elle agaçait ce directeur et le gênait par sa façon d'agir indépendante et énergique. Celui-ci, de son côté, manquait rarement une occasion de l'humilier, surtout en présence d'un tiers. Elle s'en trouvait si vexée qu'elle prenait envers lui une attitude encore plus distante et condescendante, contre laquelle il réagissait par de nouvelles vexations du même genre que celles qui l'avaient déjà offensée. La situation connut une escalade, jusqu'à ce que le directeur soit sur le point de la faire transférer ou renvoyer, et qu'elle songeât sérieusement à le prendre de court en démissionnant".


Pour représenter le schéma systémique des interventions, les observations rapportées par Watzlawick nous donne directement les catégories d'échange entre ces deux protagonistes.

Le jeu collectif


L'assistante de direction a des interventions "énergiques et indépendantes" envers le patron (flèche 1). Elle est irritée par ses réactions d'humiliation : elle le met à distance et devient condescendante (flèche 4).


Le patron réagit mal aux interventions énergiques de l'assistante : il l'humilie publiquement dès que possible (flèche 2). Face à ses réactions de condescendance, il la rejette fortement ("il est sur le point de la faire transférer ou renvoyer"), (flèche 4). Dans ce climat d'irritation, les protagonistes jouent un jeu du type : insatisfaction rentrée. Si l'on considère ce jeu en tant que contexte d'analyse des échanges, l'assistante exprime par ses interventions énergiques et sa condescendance que son patron "n'est pas comme il faut".

Elle le secoue et le rejette. Le patron, quant à lui, exprime aussi son insatisfaction de ne pas avoir une secrétaire "comme il faut" : il l'humilie et la rejette. Ce qui revient à avoir des réactions parfaitement symétriques de celle de la secrétaire : il la secoue et la rejette. La finalité du jeu joué nous apparait : c'est la recherche, par les deux acteurs du changement de conduite de l'autre. Cette finalité, c'est la motivation sur laquelle le thérapeute va s'appuyer. Le schéma systémique portant les significations réelles des échanges nous apparait alors être celui ci-contre.

L'intervention thérapeutique


Reprenons ce que nous dit Watzlawick :


"Sans lui expliquer les raisons sous-jacentes, nous lui avons ordonné d'attendre le prochain incident et, tout de suite après, de prendre son supérieur à part pour lui dire d'un air visiblement gêné quelque chose du genre : “I1 y a longtemps que je veux vous le dire, mais je ne sais pas comment m'y prendre -c'est assez dingue, mais quand vous me traitez comme ça, ça m'excite sexuellement ; je ne sais pas pourquoi, ça doit avoir affaire avec mon père”, puis de quitter la pièce très vite avant qu'il ne puisse répondre. D'abord, elle a été horrifiée, puis intriguée, et a fini par trouver cette idée extrêmement drôle. Elle a déclara qu'elle était très impatiente de l'essayer, mais, la séance suivante, elle nous a annoncé qu'elle n'avait pas eu l'occasion de l'appliquer, car dès le jour qui avait suivi cette décision, la conduite de son patron avait changé subitement et, depuis lors, il avait toujours été poli et de commerce agréable”.


Analyse des effets de l'intervention


Il faut comprendre dans cet exemple que ce qui a déclenché le changement d’attitude du patron, c’est le changement d’attitude de la secrétaire. La secrétaire a changé alors que c'était le vœux caché du patron. En effet, cette secrétaire avait dans l’idée de dire à son patron ce que le psychothérapeute lui avait proposé. Elle se trouvait donc devant son patron dans un autre état d’esprit que d’habitude. Elle était prête à lui dire des choses gênantes. Elle ne pense plus à le bousculer pour qu'il change. Ce changement d'état d'esprit se transmet évidemment dans un paralangage qui est perçu par le patron. L'assistante de direction joue donc un “coup” tout à fait différent des “coups” habituels dans le rituel relationnel qu’elle a avec son patron. Ceci suffit pour déstabiliser le système et permettre au patron et à elle de restructurer autrement les échanges.


Les fondements de l'intervention systémique réussie


Nous pouvons donc expliciter comment le thérapeute a fait pour réussir son intervention et donner une marche à suivre pour réaliser de pareilles interventions


1°) Expliciter le schéma portant les formes des échanges rituels entre les protagonistes (premier schéma).


2°) Repérer le jeu joué par les protagonistes et la finalité de ce jeu. Expliciter alors les significations cachées des interactions (deuxième schéma).


3°) Faire une prescription de comportement à l'un des protagonistes du jeu afin que ce qu'on lui dit de faire rencontre une motivation forte de l'autre ou des autres protagonistes. Cette prescription devant être suffisamment "surprenante" (énigmatique) pour que l'acteur en question n'en comprenne pas le sens, car lui, n'a pas accès au schéma systémique final et à la compréhension de ce qui se joue réellement (c'est une vraie manipulation qui est justifiée par la visée thérapeutique).


Conclusion


A vous de "jouer". Maintenant que vous avez tout compris, exercez vous sur vos proches !

Derniers Posts